Culture et jeu: Les 3 chênes

By 01 April 2020

Les 3 chênes sont constitués par les villes de Chêne-Bougeries, de Chêne-Bourg et de Thônex. Ce sont de vieilles communes de la France qui se retrouve actuellement sur le territoire Suisse, précisément dans la région de Genève. Ces communes sont liées par une vie culturelle particulière. C’est une région dont les activités culturelles sont essentiellement basées sur l’art théâtral. Chaque année, elles organisent ensemble plusieurs manifestations. C’est un endroit qui réunit par an un grand nombre de personnes pour y partager de riches et fabuleux moments en famille ou avec ses amis.

Les 3 chênes : une culture artistique

La vie culturelle dans les 3 chênes est marquée par les arts oratoires, la musique, le cirque, les marionnettes. Cette région organise de nombreux spectacles de théâtres, de chants, de Maggie qui font venir de partout plusieurs touristes. C’est une zone dans laquelle enfants et adultes accorde un grand intérêt à tout ce qui concerne le théâtre, la littérature, les chansons…

Ces communes disposent toutes, dans plusieurs de leurs quartiers, d’un bon nombre d’établissements dédiés à ces arts. Il s’agit surtout des œuvres que les visiteurs admirent quand ils viennent à la découverte de cette région. Leurs constructions sont de très belles maisons dont l’architecture n’a rien à envier à celle des régions voisines.

Une vie organisée autour d’une politique culturelle

Les villes de la Chêne-Bougeries, de Chêne bourg, et de Thônex entretiennent des relations très étroites sur plusieurs plans surtout dans le domaine culturel depuis des années. Ainsi, leurs autorités ont mis sur pied un système pour la valorisation de la culture chênoise qui est très diversifiée. Elles ont créé dans ce cadre un service qui est chargé de faire sa promotion.

C’est à cet effet que ces différentes villes se mettent ensemble tous les ans pour organiser une saison culturelle. Pendant cette fête, elles effectuent une variété d’expositions et de manifestations. Les représentants de ces communes mettent tout en œuvre pour que tout le monde (riche ou pauvre) puisse prendre part aux événements. Ils offrent à leurs habitants qui n’ont pas vraiment les moyens un chéquier culture afin que personne ne soit en marge de ces rassemblements.

Au cours de la saison culturelle, de multiples rencontres sont initiées afin de permettre aux gens de comprendre les œuvres exécutées. Ainsi, les personnes qui ont suivi les présentations font des échanges avec artistes soit en apéro rencontres ou soit en ateliers.

Par ailleurs, les habitants de ces communes ne sont pas seulement des amoureux de l’art, ils s’intéressent aussi à plusieurs autres activités parmi lesquelles on distingue les paris sportifs. Ces paris consistent en des mises de somme d’argent sur le résultat de divers jeux sportifs, notamment le volley-ball, le basket-ball, le football. Chaque rencontre ou événement du match a une cote. C’est justement celle-ci qui permet de connaître le montant à remporter en fonction de la mise. Certaines personnes s’y adonnent comme un emploi et arrivent à gagner leur vie et d’autres pour arrondir leur salaire.