Parc Stagni Chêne-Bougeries

Le lien entre l’être humain et l’arbre c’est la verticalité. Pour l’arbre, la verticalité résulte de la recherche de lumière. Pour l’homme, la verticalité est probablement le signe extérieur de la conscience de soi, sinon de la recherche de la connaissance de soi. Dans mon projet, j’aimerais donner expression à une relation de respect entre les deux, entre arbre et homme. Au sol, 3 corps humains sont à l’écoute des arbres. Les trois corps créent des vides intérieurs qui accueillent les arbres. On peut aussi dire que l’arbre se manifeste au corps humain. Ici l’homme ne prend pas une position de domination ou d’ignorance. Dans l’arbre et comme en lui, un corps s’étire vers la lumière. Le corps tendu entre la fourche d’un arbre exprime la nouvelle répartition des équilibres. Le jaune du corps associe celui-ci à la lumière. Les fragments de corps correspondent à la ligne du mouvement qui rentre par le pied, traverse le tronc et ressort par la main. (Vice versa)

p_22-e7de7

p_23-88c60

Entre terre et ciel
polyester teinté

corps grandeur nature