Thônex (GE)

« Scansion »
Une œuvre d’art éphémère qui, comme les traces qu’on laisse dans le sable, s’effacera et poursuivra son chemin vers d’autres espaces européens ne laissant que le souvenir de sa présence, comme à Mirabel et Blacons dans la Drôme en France ou à Düsseldorf et Oberhausen en Allemagne. « Scansion »
Une sculpture dans la nature pour tracer avec simplicité le rythme d’un paysage. « Scansion »
Un titre pour souligner le travail sculptural : scander, fragmenter, fractionner les courbes du parc par la mise en place, à intervalles choisis, de nonante stèles. « Scansion »
’Trans-scandant’ l’espace où elle se pose, la sculpture ne cherche-t-elle pas à ’transcender’ les limites imposées par la matière qui la fige et par le site lui-même, en s’ouvrant à l’infini, en prenant sa liberté de mouvement et en créant des expressions paysagères toujours nouvelles. « Scansion »
Une sculpture sans commencement ni fin qui glisse dans l’environnement pour dialoguer avec lui. Une complicité faite d’émotions, celles nées des regards que chacun pose sur ce tissage entre l’art et la nature.

p_80-eb71b

p_81-89e8b

Scansion
acier corten

1km