AIX-LES-BAINS, (F)

Ici la forme extérieure s’estompe progressivement ainsi que toute notion d’esthétisme et de représentation au profit d’un champ vibratoire comme une danse de la matière. L’œil rationnel et synthétique ne pouvant se rendre maître de cet insaisissable, abdique. C’est au corps et à sa sensorialité qu’il appartient de vivre l’enchantement recherché en sculpture. Nous parlons habituellement de l’essence d’un arbre. J’ai souhaité montrer le senti de l’eau, de la sève et du sang unis dans un même frémissement, un même chant.

p_68-20b53

p_69-137c0

Essence
acier inoxydable

350cm