le matin 09.01.2018

Le Prix littéraire chênois a été attribué à Mme Chloé Falcy pour son premier roman « Balkis »

Balkis raconte l’histoire d’une jeune Irakienne venue étudier en Suisse dans les années 1950. La narratrice, qui se cherche entre deux cultures, décline sa voix entre Lausanne, Genève et Bagdad. Librement inspiré de faits réels, le roman interroge le multiculturalisme de la société suisse et réveille l’histoire d’une immigration silencieuse.

EXTRAIT
Ce sont les premiers mots que ma sœur recevra de Suisse, la première description d’un ailleurs déjà familier. Mais la vérité, je la garde pour moi. Je ne lui parle pas de notre solitude des premiers mois. Le choc de ces rues bien ordonnées, si propres qu’on s’y sent dans un immense musée à ciel ouvert. L’omniprésence des horloges qui nous jaugent de leur œil toujours alerte, la manière qu’ont les gens de s’affairer même quand ils marchent. Je ne dis pas la barrière érigée par leur discrétion, le trouble que me procurent leurs mains diaphanes quand j’y discerne le bouquet des veines.

https://www.lacote.ch/articles/divers/la-cote-des-loisirs/chloe-falcy-se-saisit-de-la-plume-pour-raconter-l-exil-714716

IMG_1862

IMG_1867

IMG_1861

Règlement du prix littéraire Chênois 2018

Réglement 2018